Les masques jetables, un désastre écologique

Combien de temps un masque jetable prendra-t-il à se décomposer?

Il faut jusqu'à 450 ans à un masque chirurgical pour se décomposer dans la nature. C’est environ la même durée pour un sac en plastique.

Le masque chirurgical peut sembler être fait en papier, mais il est plutôt fait de polypropylène, un matériel qui fait partie de la famille des thermoplastiques. Ce qui explique pourquoi il met autant de temps à se décomposer dans la nature.

Ce textile est dérivé du pétrole et il est utilisé pour la fabrication des masques pour ses propriétés électro-statiques auxquelles ont attribut de bonne capacité de filtration. Le polypropylène n'est pas seulement utilisé pour les masques mais on le retrouve aussi dans les couches jetables, des serviettes hygiéniques ou d’emballages alimentaires.

Dans quel bac le jeter ?

Des scientifiques, médecins et compagnies recyclages travaillent ensemble pour trouver le moyen de recycler les masques chirurgicaux et N95 afin de pouvoir les réutiliser. Mais pour l’instant, il est recommandé de jeter ces masques après quelques heures d’utilisation. La façon la plus sécuritaire de s'en départir serait de les mettre dans un sac plastique fermé, puis conservé pendant 24 heures, avant d’être jeté dans le sac poubelle à ordures ménagères. Ce qui fait encore plus de pollution.

Depuis la Covid-19 des milliards de masques à usage unique ont été confectionnés, utilisés et jetés dans les poubelles et aussi dans trop souvent directement dans l'environnement. Serions nous en train de se diriger vers un plus grand désastre écologique en parallèle de la pandémie?

Quelles sont nos solutions?

Jusqu'à ce qu'on trouve une façon de recycler les masques jetable, la meilleure solution est de porter des masques réutilisables fait de textiles qui se décomposeront plus rapidement dans la nature.