Le point sur le port du masque à Montréal

«Montréal ne semble pas prendre au sérieux le fait que la ville est en crise humanitaire et que ça passe par les autorités publiques pour rendre obligatoire le masque. Pas nécessairement partout, mais au moins dans les endroits publics comme les commerces et les transports en commun», a dit mercredi François Audet, directeur scientifique de l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaires.   

On constate en date d'aujourd'hui que pas plus de 1 Montréalais sur 3 porte un masque en public. C'est dans le quartier du Plateau Mont-Royal où l'on retrouve le moins de gens masqués, avec un total de 18%.

Or, depuis le mois dernier, on nous martèle l'importance du port du masque lors de nos sorties où la distanciation physique est difficile à appliquer. Faudrait-il imposer le port de masque dans les transports en communs? Il est évident que d'imposer de telles mesures réduira fortement le risque de propagation du virus. 

Pour ceux qui portent le masque, bravo et merci pour ce geste altruiste. Il faut continuer d'en parler et de faire de la sensibilisation avec nos proches et ami(e)s. 

Voir l'article complet du Journal de Montréal pour les données et statistiques.